Sainte Némoise

Plusieurs légendes dorées de sainte Némoise coexistent ; je retiendrais la version lernéenne, contée par M. Carré de la Busserole : « un jour un seigneur de Lerné [...] que la rumeur publique représentait comme un débauché, fut frappé de la beauté d'une jeune bergère qui gardait ses moutons dans les prés [...] : il la poursuivit de ses obsessions et se comporta de telle façon que la jeune bergère se sauva [...]. Le terrible seigneur la suivait de près et il allait l'atteindre, lorsque celle-ci, se jetant à genoux, pria le Ciel de la préserver du danger qui la menaçait. Le vœu fut exaucé, mais d'une manière assez bizarre : un de ses pieds prit tout à coup la forme d'une patte d'oie. Arrivant tout haletant, le seigneur de Lerné aperçut cette monstruosité. Il poussa un cri d'horreur et s'enfuit à toutes jambes.»
Très vite vénérée dans tout le Poitou, sainte Némoise se serait retirée dans la région de Saint-Maixent où reposeraient ses reliques.

un peu plus sur sainte némoise

Sainte Némoise ou sainte Néomaye ou encore sainte Mie-Oie, comme elle est parfois appelée, est la protectrice des troupeaux, notamment d'ovins ; on la voit souvent représentée avec un mouton à ses pieds ou filant la laine, comme c'était le cas pour la statue de Lerné.Elle aurait aussi la vertu de soigner les maladies nerveuses et autrefois on menait à elle les enfants peureux. Enfin, lors de pèlerinages, les jeunes filles plantaient des épingles dans sa statue pour obtenir sa bonne grâce et trouver un « épouseux ».

La statue en bois

La statue en bois polychrome de Sainte Némoise, volée Le 12 février 2007 dans l'église Saint Martin de Lerné était datée du 16ème siècle : reléguée vers 1892 au grenier de la cure peu après la disparition du coffre en provenance de l'ancien château de Chavigny qui lui servait de socle, elle avait été remise dans l'église, bien qu'aillant perdu sa quenouille et son bras droit, par l'abbé Julliard en 1935 et classée à l'inventaire des monuments historiques en 1943. Le dessin ci-contre donne l'aspect originel de la statue.

La statue en pierre

Le sculpteur Yanos a entrepris de refaire une statue en pierre, mise en place dans l'église en 2013 : il a choisi de la mettre en situation de prière, selon une autre version de la légende de Sainte Némoise, dans sa fuite et au moment où son vœu de devenir laide est exaucé...

Rite payen

Pourquoi souvent représentée avec un mouton à ses pieds? Parce que cela permet d'effacer le fait qu'il s'agit d'un rite payen, la brebis cachant la monstruosité du pied!

Sources: Site internet du ministère de la Culture et de la Communication-Architecture et Patrimoine : http://www.patrimoine-de-france.org/richesses-26-8783-67218-P66725-168390.html   |  Mineau & Racinoux, Légendaire de la Vienne, Poitiers, Édition Brissault, 1978  |  A-D. de Chavigny, La Sainte Némoise de Lerné, mars 1942, Médiathèque de Loudun cote FL 235-2 NEO B   |  La Nouvelle République, 19 & 20 août 1978, 15 février 2007 |  Photos : D Albert (statue bois) JP Debien (statue pierre)